Témoignage

Sortie GAF

Le 11/03/2015 par Jessica

Le groupe fille du CAF 74 le GAF a fait son deuxième weekend le 7 et 9 mars en Tarentaise en ski de randonnée. Jessica nous raconte..

 

2ème sortie GAF 74 : we ski de randonnée selon Jessica

Monter ses tripes au sommet de la Brèche de Gargan (Beaufortain)

Le GAF 74 a enfin été réuni au complet ces 7 et 8 mars pour un grand week-end de ski de randonnée dans le Beaufortain. Notre guide, Marion nous avait concocté un emploi du temps bien chargé. 
Au programme : recherche ARVA (simple et multi-victimes), orientation, topographie, nivologie, appréciation du BRA, rappel Suisse avec bien évidemment l’ascension du Mont Rosset et de la Brèche de Gargan !
Cindy nous a envoyé le topo de la Brèche dans la semaine précédant la sortie. Au premier abord, je me suis dit qu’elle s’était trompée, des pentes à 40°-45° sur 300m et des passages à 50° ! J’en avais les tripes retournées rien qu’à m’imaginer là-dedans ! 
J’envoie le topo à des amis du boulot qui me répondent : « Tu vas mourir », « Ah oui il y a un peu de pente quand même » ! Pas très rassurant tout ça, mais bon on n’est pas ici pour se la couler douce ! C’est avec stress (+++) et impatience que j’ai donc attendu le 7 mars…
Le rendez-vous a été fixé à 8h, devant le McDo d’Albertville. Là, nous faisons la rencontre de Heather Swift qui va nous suivre tout le weekend-end. Cette petite Anglaise fort sympathique domiciliée depuis 5 ans sur Chamonix souhaite étoffer son site internet de promotion des femmes en montagne et ailleurs. Et va donc gentiement nous suivre tout le week-end pour faire de belles photos de nous ! La classe ! En tant que bonne anglaise, Heather nous avait englouti un petit hamburger matinal avant de partir (BEURK !). 
C’est alors que nous prenons la route direction la côte d’Aime. Les adrets reflètent le printemps et donnent envie de s’allonger dans l’herbe pour profiter de cette douceur.
Nous arrivons sur le parking de Saint-Guérin, à 1589 mètres d’altitude. Juste le temps de chausser les skis de rando et nous voilà parties à l’assaut du Beaufortain. Marion nous fait faire un contrôle Arva afin de s'ssurer de la sécurité de chacun. Nous commençons alors la longue traversée d’un fond de vallée jusqu’au Refuge de la Balme (2009m), où nous passerons la nuit. 
Nous continuons ensuite notre progression jusqu’au mont Rosset. Du refuge jusqu’au col la montée est progressive, la neige semble bonne annonçant un maximum de plaisir à la descente. Marion profite alors de cet endroit tranquille et nous apprend comment calculer une pente avec nos bâtons et comment évaluer la qualité de la neige. Nous sommes très attentives, comme toujours bien évidemment !
Après le col, petite difficulté de la journée, il faut traverser une pente raide et gelée. Allez, on serre les fesses et ça va passer. 
Nous arrivons avec beaucoup de facilité au sommet, nous sommes stupéfaites par ce panorama à 360°, avec vue sur la Pierre Menta ! On essaie alors de manger un bout, mais Marion n’a pas l’air de vouloir s’arrêter trop longtemps… Juste le temps de se changer, enlever les peaux et c’est parti pour apprendre le rappel Suisse ! Ce rappel permet de tester la stabilité d’une pente avant de se « jeter » dans une face. Chacune à notre tour, après avoir mis en place un corps mort, nous effectuons le rappel Suisse qui débouche sur une belle pente avec de la neige croûtée ! Bon appétit !
Nous revoici au col, cette fois nous descendons plus bas pour réaliser une recherche DVA multi-victimes, chacune à notre tour également, le but étant de retrouver 2 ARVA cachés sous la neige dans une zone pré-déterminée selon les instructions de Marion (recherche en Z, puis en croix, puis l’escargot). 
Nous terminerons par un exercice de recherche multi-victimes également mais toutes ensembles, sous les « ordres » de Léa afin de se répartir les rôles!
Dès la fin de la journée, nous nous activons au refuge. Objectif ? Récupérer de l’eau à la rivière et la faire bouillir. Au repas ? Soupe KNORR et pasta ! Le repas se fait toujours aussi convivial et à la fin du repas, Marion en profite pour nous apprendre à lire la carte IGN et à reconnaître les orientations des pentes… La soirée passe… Il est déjà 21h30… Il faut dormir demain une dure journée nous attend !

Dur dur le réveil après une nuit en refuge, une boule au ventre m’a empêché de dormir toute la nuit, je ne peux presque rien avaler, je m’imagine dans ce couloir avec cette pente… 
Nous quittons donc le refuge direction la Brêche de Gargan, il est tôt et la neige est encore gelée, nous avons la chance d’observer une belle edelweiss prise par la glace ainsi que quelques bouquetins. Et dans ce décors magique, voilà qu’elle est là, sous nos yeux, cette fameuse brèche… Mon corps veut faire demi-tour mais ma tête lui en empêche ! 
Nous commençons le bas du couloir en ski de rando. Autant dire que les conversions, ce n’est pas toujours de la tarte avec la pente… Ensuite, nous mettons les skis sur le dos pour monter en escalier : piolet dans une main, bâton dans l’autre ! Nous faisons la trace à tour de rôle. Ca y est ! Nous y sommes dans cette pente ! Rester concentrées, ne pas regarder en bas, contrôler chacun de ses pas et SURTOUT ne pas tomber… 
Après une belle ascension, nous arrivons enfin en haut de la brèche. Chacune de nous fait sa petite plateforme avec la neige pour enlever ses peaux. Et voilà ! Nous y sommes ! L’heure de la descente a sonné ! Avec toujours cette même phrase qui résonne dans ma tête « Il ne faut pas tomber »… La moitié des filles se décident à partir en ski depuis le haut du couloir. Moi, je reste dans la seconde moitié… Nous commençons alors une descente en escalier sous la surveillance de Marion. Mais au bout d’un moment, les spatules nous démangent et puis c’est le premier virage et la libération ! Enfin ! Une dose de plaisir ! La pente ne me fait plus peur et nous descendons toutes en virage… NOUS AVONS VAINCUS CETTE BRECHE !

Nous nous retrouvons ensuite pour un petit repas au pied de la Brèche, en ne nous lassant pas de contempler notre exploit ! Nous sommes toutes fières de nous, de ce que nous avons accompli et il y a de quoi ! Allez, une petite bière à Aime pour fêter tout ça et nous repartons chacune de notre côté avec des souvenirs plein la tête.
Je remercie encore toutes les filles pour ce weekend topissime, vivement le prochain !!!!

Jessica






COMITE DEPARTEMENTAL HAUTE SAVOIE
Maison des Sports
97, avenue de Genève
74000  Annecy
Rechercher
Nos Partenaires
9
2
8
6
4
5
7
1 Département Haute Savoie